PARTAGER

Le monde de la mode parisien est éclaboussé par un scandale de viols de mannequins, dont une adolescente, par un photographe marocain de 32 ans, très connu sur la place qui a été arrêté et mis en prison suite à une plainte d’une des filles, une américaine qui a osé dénoncer les agressions de Salim Berrada, qui droguait les mannequins avant de disposer de leurs corps.

Son studio était très connu dans le domaine de la mode et l’on dénombre jusqu’à présent sept victimes qui ont toutes reconnu avoir subi les assauts répétés du photographe que toute la profession respectait pour son sérieux et une vie privée exemplaire dans un secteur où les affaires de drogue et de mœurs ne manquent pas. Sauf que son cas serait très grave aux yeux de la loi et qu’il risque gros car les plaintes et les aveux semblent lourds de conséquences judiciaires, l’homme étant un multirécidiviste et en raison du viol d’une mineure dont il a profité lors de son passage dans son studio pour des photos de mode paraître dans des magazines de mode.

Inutile que dans les maisons de couture parisiennes l’on ne parle que de cette affaire peu courante dans la capitale mondiale de la mode.

Commentaires