Un policier à Oujda, père de famille, se suicide

Un policier à Oujda, père de famille, se suicide

392
0
PARTAGER

Un jeune policier marocain s’est donné la mort vendredi matin, en se pendant au moyen d’une corde dans sa maison familiale au quartier Najd, à Oujda, d’après une source sécuritaire locale.

Le policier, la trentaine, était marié et père d’une petite fille. Sa dépouille a été évacuée vers la morgue de l’hôpital provincial Al Farabi, d’Oujda. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes de sa mort.

L’homme souffrait de troubles psychiques, d’après les premiers éléments de l’enquête. Une ordonnance délivrée par un psychologue et des médicaments, notamment des psychotropes, ont été découverts dans la maison du défunt policier.

Fin janvier, un agent de police de Kelaa Sraghna avait été découvert pendu par sa famille dans son domicile.

Une inquiétante vague de suicides secoue la police marocaine ces dernières années. Pour faire face à cette situation la Direction Générale de la Sécurité Nationale a recruté une vingtaine de psychologues, dont la mission est de prévenir les cas de détresse psychologique des policiers marocains.

Commentaires