PARTAGER

Un professeur de philosophie est jugé depuis lundi au tribunal de première instance de Fqih Bensalah pour le détournement d’une jeune mineure qui se trouve être une de ses élèves.

Le professeur ne serait pas à sa première relation, rapporte le journal Assabah. Plusieurs plaintes avaient déjà été déposées par le passé, mais ce dernier a toujours prétendu que c’était pour ternir sa réputation et son honneur.

Mais l’affaire qui est jugée depuis lundi est tout autre et il ne pourra donc pas nier les faits. Le professeur, marié et père de famille, a été pris en flagrant délit avec une élève alors qu’il se trouvait à bord de sa voiture.

Auparavant, le père de la lycéenne avait dénoncé le comportement du directeur de l’établissement au délégué provincial du ministère de l’Education nationale, qui aurait confisqué le téléphone portable de sa fille. Problème, le père affirme qu’il n’a non seulement jamais offert de téléphone à sa fille mais en plus il pourrait contenir des preuves accablantes à l’encontre du professeur.

Assabah indique que la lycéenne n’a pu assister à la première audience lundi à cause de son état de santé.

Commentaires