Un projet de route controversé divise l’Amazonie bolivienne

Un projet de route controversé divise l’Amazonie bolivienne

170
0
PARTAGER

Avec notre correspondant en Bolivie, Reza Nourmamode

Pour les personnes se déclarant en faveur de la route, ça ressemble à une victoire. Composé d’indigènes, mais surtout de producteurs de coca fidèles au gouvernement, le camps du « oui » voit le projet routier comme un synonyme de développement pour la région amazonienne et ils assurent que la majorité des habitants de la zone y est favorable.

Dans l’autre camp, celui des anti route, c’est la consternation et la colère. « Nous sommes prêts à donner nos vies pour défendre le territoire d’Isiboro-Secure » a ainsi déclaré le député indigène Pedro Nuni. Car cette consultation, les indigènes anti route la considèrent en premier lieu trop tardive. Elle aurait dû, selon eux, intervenir avant l’approbation du chantier.

Ils s’estiment par ailleurs trahis par le président Morales qui, en octobre 2011 avait fait voter une loi protégeant définitivement leur territoire. Une protection qui pourrait s’envoler, selon le résultat de la consultation. Evo Morales, qui accuse les anti route d’être manipulés par certaines ONG au solde des Etats-Unis, tente donc de ressusciter son projet routier, au risque d’exacerber les tensions entre couches populaires. La consultation sur la route doit être organisée au cours des quatre prochains mois.

 

rfi.fr__________________

 

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires