PARTAGER

Abdelkebir Ouaddar et Quickly de Kreisker, c’est l’histoire d’un cavalier et d’un étalon qui sort de l’ordinaire. Ce cheval, convoité par des richissimes princes, n’est pas à vendre.

A son arrivée à Rio de Janeiro pour participer aux Jeux olympiques, le champion marocain des sports équestres, Abdelkebir Ouaddar, surnommé Kebir, a été approché par un richissime Qatari qui lui a offert la somme faramineuse de 16 millions de dollars pour l’achat de son cheval, Quickly de Kreisker.

Ouaddar a tout simplement décliné l’offre alléchante, signifiant à son interlocuteur que c’était impossible, car le cheval du roi du Maroc n’a pas de prix. Pour lui, il vaut plus que tout l’or du monde.

Selon nos sources, le cheval a voyagé depuis Paris en «classe affaire» et a ensuite été rejoint par Ouaddar.

Ouaddar, un des espoirs marocains pour une médaille à Rio, est né à Aït Ourir et a été élevé par la princesse Lalla Fatima Zahra. Il a commencé à apprendre l’équitation à l’âge de 12 ans et a été envoyé par feue la princesse Lalla Amina en stage auprès du cavalier brésilien Nelson Pessoa.

Source : lesiteinfo.com

Commentaires