Un « visa de circulation » pour les étudiants marocains titulaires d’un diplôme obtenu...

Un « visa de circulation » pour les étudiants marocains titulaires d’un diplôme obtenu en France

322
0
PARTAGER

Intervenant à l’occasion de l’ouverture du Salon des Etudes en France, organisé les 15 et 16 février à Rabat, l’ambassadeur a indiqué qu’ « A compter du 1er mars prochain, les six Consulats généraux français du Maroc auront pour objectif de délivrer, à chaque fois que cela est possible, un visa de circulation Schengen d’au moins un an à tous les étudiants marocains récemment titulaires d’un diplôme obtenu en France et équivalent au minimum au niveau master ».

« Cette mesure de facilitation (…) reflète un nouvel état d’esprit, celui de répondre aux attentes exprimées par les diplômés marocains qui veulent être rassurés sur le fait que s’ils reviennent au Maroc pour s’y installer, ils pourront aussi très facilement retourner en France », a-t-il poursuivi, ajoutant que cette nouvelle mesure montre que l’Hexagone est « plus que jamais attractive pour tous ceux qui s’y sont formés et qui veulent pouvoir y revenir régulièrement ».

M. Fries n’a pas manqué de préciser qu’environ « 32.000 étudiants marocains sont présents en France, et ils y représentent le plus fort contingent d’étudiants étrangers, devant les étudiants chinois et algériens. Un étudiant étranger sur dix en France est un étudiant marocain ».

Le nombre de dossiers déposés à l’espace Campus France Maroc pour étudier en France a dépassé les 16.000 en 2013, soit une hausse de plus de 8 pc par rapport à 2012, a-t-il relevé, soulignant que près de 9.000 jeunes Marocains sont partis en 2013, tous visas confondus, pour passer un concours, faire un stage, intégrer les universités françaises et les plus prestigieuses écoles d’ingénieur et de commerce. « Ils sont à chaque fois la nationalité étrangère la plus représentée », a fait savoir l’ambassadeur.

M. Fries a aussi annoncé d’autres événements qui seront organisés par l’Espace Campus France Maroc à Guelmin ou Tiznit, permettant ainsi de se rapprocher des étudiants éloignés des grandes villes.

Cette initiative vise à « compléter l’action de Campus France à Rabat, celle menée dans son antenne de Casablanca et bientôt dans celle de Marrakech mais aussi dans les différents instituts français ».

Cette promotion de l’enseignement supérieur français repose par ailleurs sur « une politique active de coopération dans le domaine de l’enseignement supérieur », a souligné M. Fries, précisant que celle-ci passe par divers canaux notamment le développement des partenariats entre établissements marocains et français et la mise en place au Maroc de nouvelles formations professionnalisantes dans les universités du Royaume.

Cette coopération s’ouvre à l’installation de plusieurs établissements français au Maroc dans une logique de « co-localisation académique ».

« L’objectif est de permettre à des étudiants marocains qui ne peuvent ou ne souhaitent pas effectuer leurs études en France d’obtenir un diplôme français tout en étudiant sur le territoire marocain », a-t-il avancé, soulignant que ces nouvelles filières de doubles diplômes sont « d’ores et déjà une réalité puisque l’Ecole d’architecture de Rabat a ouvert ses portes à la rentrée 2013 et que plusieurs autres établissements suivront son exemple à la rentrée 2014, à l’instar de l’Ecole centrale de Casablanca, de l’INSA international de Fès ou encore de l’Institut de formation aux métiers de la logistique et des transports de Tanger/Tétouan ».

 

Actu-maroc.com

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après:  https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires