Maison Actualités Faits divers UN REPORTAGE HONTEUX SUR MARRRAKECH

UN REPORTAGE HONTEUX SUR MARRRAKECH

574
0
PARTAGER

Il s’agit d’un documentaire tourné par une équipe de télévision espagnole que vient de diffuser la deuxième chaîne hollandaise après en avoir acquis les droits. Ce qu’on y voit est absolument insupportable et choquant tant les images sont crues et dévoilent des vérités dures à accepter. Le reportage en question dont a eu vent une bonne partie de la population de la ville, montre des enfants d’à peine douze ans , monnayant leurs charmes à des rabatteurs de pédophiles à la sortie des établissements scolaires, précisant leur disponibilité pour rejoindre ceux à qui ils sont promis.
Étrangers pour la plupart, ces derniers qui sont des habitués de la ville ocre et de ses proies faciles, les passes se marchandant à 200 dhs, témoignent de leur préférence pour cette destination. L’un d’entre eux y précise qu’il s’y rend une fois par mois en provenance d’Espagne estimant au passage, qu’il est facile de s’adonner à son vice, le contrôle étant quasi inexistant, encourageant ainsi les pédophiles européens à venir au Maroc depuis que des mesures sévères ont été prises dans les pays asiatiques comme la Thaïlande. Du reste, ce n’est pas pour rien que ces derniers parlent désormais de  » Bangkok de l’Afrique  » pour désigner Marrakech. La ville  leur est réellement devenue incontournable au vue des scandales qui y sont révélés jour après jour alors que la justice semble dépassée par l’ampleur du phénomène. Seuls les ONG continuent à se battre sur ce front et se démènent comme elles peuvent pour endiguer ce fléau.

Ainsi après avoir eu vent de la diffusion du reportage, l’une d’entre elles a saisi le ministre de l’éducation nationale afin d’identifier l’établissement scolaire près duquel a été filmée  en caméra cachée une adolescente abordée par un pédophile. Le documentaire lève le voile sur de vraies filières organisées dans les quartiers populaires et aux abords de la place Djamâa El Fna pour répondre aux désirs des touristes en quête de chair fraiche allant même jusqu’à leur proposer des lieux de rencontres discrets.

Le documentaire qui jette la lumière une nouvelle fois sur ce dangereux phénomène sera t-il le déclencheur d’une prise de conscience des autorités et des pouvoirs publics qui contrairement aux pays asiatiques qui ont pris des mesures draconiennes , restent silencieux et indifférents devant une dérive qui ne cesse de salir l’image de tout un pays qui gaspille des milliards pour vendre sa destination à des touristes  » normaux « .

Jalil Nouri pour Actu-maroc.com ____________________________

Commentaires

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here