Un tremblement de terre fait 13 morts en Ouzbékistan

Un tremblement de terre fait 13 morts en Ouzbékistan

222
0
PARTAGER

« Selon les premières informations, 13 personnes ont été tuées dans des maisons qui se sont écroulées », précise le ministère ouzbek des Situations d’urgence dans un communiqué.
« Des soins ont été prodigués à 86 blessés, dont 35 ont été hospitalisés », selon le ministère.
Le séisme avait une magnitude de 6,2 et son épicentre se trouvait au Kirghizstan où aucune victime n’a été signalée. Les morts et les blessés étaient dans la région de Ferghana, dans l’est de l’Ouzbékistan.

L’épicentre du séisme qui s’est produit à 01H35 (19H35 GMT mardi) a été localisé à 42 km de Ferghana, une ville de 200.000 habitants, chef lieu de la vallée éponyme.

La vallée de Ferghana, fertile et densément peuplée couvre l’est de l’Ouzbékistan, le sud du Kirghizistan et le nord du Tadjikistan, trois ex-républiques soviétiques.

Des habitants de Ferghana interrogés par l’AFP dans la nuit de mardi à mercredi ont rapporté de fortes secousses et fait état de scènes de panique.
« Les gens ont eu peur et sont sortis dans la rue. Cela a duré quelques secondes. Il y a eu des fissures au plafond et la peinture a commencé à s’écailler chez moi », a raconté Abdoulla qui a refusé de communiquer son nom.
« Je n’ai pas vu de maisons détruites. Mais les gens sont toujours dehors, ils ont peur de rentrer chez eux », a témoigné Soukhrob, un autre habitant.

Aucune victime n’a été signalée dans l’immédiat au Kirghizstan.
« Selon les premières informations, le séisme n’a pas fait de victimes, ni de dégâts », a indiqué à l’AFP un porte-parole du ministère kirghiz des Situations d’urgence, Abdoucharip Bekilov.

Une commission a été dépêchée dans la région de Batken pour évaluer la situation, a souligné M. Bekilov.

L’antenne locale du ministère a de son côté fait état de « petits dégâts » à Batken, une petite ville kirghiz d’environ 12.000 habitants, et dans ses environs, dont des fissures sur les murs des immeubles.

Le chef de l’Institut de sismologie de l’Académie kirghize des sciences, Kanat Abdrakhmatov, a cependant émis des doutes sur les premières évaluations officielles: « Il est évident qu’il y a des dégâts. Le séisme a été trop fort ».

Onze villages de la région de Batken étaient privés d’électricité en raison des dommages causés à un transformateur, selon l’administration locale.

Les habitants du sud du Kirghizstan ont été eux aussi pris de panique.
« C’était horrible, presque tous les gens restent dehors. Tout le monde a peur et s’attend à ce que ça continue », a raconté à l’AFP Albina, une habitante de la ville kirghiz d’Och dans la vallée de Ferghana.
Les secousses ont également été ressenties à Bichkek.
« L’immeuble a tremblé quand je fumais sur le balcon du 12e étage. J’ai failli tomber du balcon », a raconté une habitante de Bichkek.
Un puissant séisme de magnitude 8 avait secoué le village de Noura dans le sud du Kirghizstan le 5 octobre 2008 faisant 75 morts et environ 150 blessés et 95% de bâtiments avaient été détruits.
Des secousses ont également été ressenties au Tadjikistan. A Douchanbé, la capitale, qui se trouve à près de 300 kilomètres de l’épicentre, les habitants ont vu leurs lustres bouger.

 

AFP_________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires