PARTAGER

Les triporteurs, un phénomène nouveau et synonyme de désordre dans la circulation à l’intérieur des villes viennent de donner une illustration supplémentaire de la gravité de leur conduite anarchique et incontrôlée.

Un individu, sous l’effet de la drogue, a foncé sur la foule au moment du passage du cortège royal il y a quelques jours à Rabat au point d’entraver la circulation et de créer un désordre indescriptible. Trois policiers ont fait les frais pour l’instant de l’intrusion du tricycle sur un trajet sensible, une intrusion qui aurait pu tourner au drame. Une enquête est encore en cours pour déterminer les circonstances dans lesquelles le conducteur a pu forcer les barrières de sécurité et de s’approcher du cortège royal.

De plus en plus, les triporteurs qui sont devenus familiers du paysage urbain sont mis à l’index pour leur non respect du code de la route et leurs graves dépassements en matière de sécurité publique transformée tantôt en véhicule utilitaire abusant des surcharges tantôt en moyen de transport public concurrençant les taxis en prenant à bord le double voire le triple des passagers sans agrément, tantôt en magasin ambulant.

 

Commentaires