PARTAGER

Une bousculade sur les bords d’une rivière sacrée a tué 27 personnes mardi dans le sud de l’Inde, à l’occasion du début de la saison des pèlerinages, ont annoncé les autorités.La bousculade est survenue vers 08H00, deux heures après le début d’un pèlerinage sur les bords de la rivière Godavari où des milliers de personnes prenaient un bain rituel.

« Vingt-sept personnes ont trouvé la mort dans la bousculade et 29 ont été blessées », a dit un porte-parole du chef de l’exécutif de l’Etat de l’Andhra Pradesh (sud). Parmi les blessés, au moins deux sont dans un état critique.

Quatre femmes et une adolescente de 15 ans figurent parmi les victimes, qui n’ont pas encore été toutes identifiées, selon la police.

« Un premier groupe de pèlerins est sorti de la rivière après un bain et s’est heurté à un autre groupe qui voulait être dans l’eau à une heure considérée comme propice », a dit un haut responsable de la police de l’Andhra Pradesh.
Le Premier ministre Narendra Modi s’est dit « profondément attristé par la perte de ces vies lors d’une bousculade à Rajahmundry » et a présenté ses condoléances aux proches des victimes, selon un message publié sur son compte Twitter.

Le début de ce pèlerinage, baptisé Maha Pushkaralu, coïncide avec le début d’un autre pèlerinage rassemblant des foules bien plus importantes, la Kumbh Mela, à Nashik, dans l’Etat du Maharashtra (ouest de l’Inde).

Commentaires