PARTAGER
Une famille vient de déposer une plainte devant le tribunal de Fès après qu’une mère ait fait une tentative de suicide qui a avorté après son passage dans l’émission « Khayt Byed », le fil blanc, présentée par l’animatrice Nassima El Horr qui aurait poussé la femme à révéler qu’elle avait été violée par les frères de son premier mari, un aliéné mental , dont elle a divorcé.
Venue à l’émission avec son second mari pour demander une aide judiciaire pour officialiser son deuxième mariage n’ayant pas obtenu l’autorisation de le faire en raison de l’état de santé mentale de son premier époux , et bien que partiellement masquée à l’écran; elle a raconté ses mésaventures dans le détail  sur l’insistance de l’animatrice pour faire de l’audimat, ce qui a facilité son identification par ses voisins qui se présentés à son domicile le lendemain pour s’assurer de la véracité de son témoignage sur la deuxième chaîne.Lasse d’être ainsi harcelée et par ses intrusions dans sa vie privée, la femme a avalé une dose de raticide et n’a eu la vie sauve que grâce au secours porté par sa fille à l’origine de son évacuation vers l’hôpital où elle a reçu des soins urgents. Interrogé par la police, le mari a fait porté la responsabilité de la tentative de suicide aux pressions exercées par l’animatrice Nassima El Hor pour obtenir pendant l’éémission des détails choquants sur le vécu qui a regretté profondément son passage dans ce programme.

Commentaires