PARTAGER
A quelques jours de l’organisation du meeting international d’athlétisme dans le cadre de la prestigieuse ligue de « Diamant » à laquelle elle vient d’accéder pour la première fois, la fédération royale d’athlétisme vient de recevoir une bombe en pleine figure la bombe de la nouvelle de l’arrestation de 6 personnes dans une affaire de dopage dont l’enquête dure depuis plusieurs années et dans laquelle sont impliqués des sportifs de haut niveau dont les noms n’ont pas été divulgués, des pharmaciens et des responsables de cliniques privées ainsi que des intermédiaires, alors que les arrestations se poursuivent.
Un vrai scandale que le sport national n’a jamais connu par le passé au moment où son image ne brille plus sur la scène mondiale après l’ère prospère des Aouita, Moutawakil, El Guerrouj , Skah, Bidouane et bien d’autres restés sans relève.
Il faut dire que les enquêteurs ont eu bien du mal à tirer au clair cette affaire, en raison du manque de spécialistes du dopage dans le pays et des réticences à remettre en cause ou soupçonner des athlètes mondialement connus qui portent haut le drapeau national dans les circuits d’athlétisme et qui sont tous pointés du doigt aujourd’hui, sans distinction, dans une tempête qui risque de tout balayer sur son passage et faire oublier les heures glorieuses de l’athlétisme marocain.

Commentaires