PARTAGER

Il n’est pas bon de parler de prostitution au Maroc. Une équipe de télévision italienne vient d’en faire les frais cette semaine à Marrakech d’où elle a été expulsée par les autorités.

Tout a commencé lundi par l’arrivée de l’équipe de la célèbre émission italienne « Le Iene » venue dans le pays pour tourner un reportage sur la prostitution et plus spécialement celle des mineurs, mais mercredi alors qu’elle était en train d’interviewer des protagonistes, une dizaine de policiers débarquent et saisissent le matériel de l’équipe, dont bien sûr tout ce qui a été tourné jusque-là.

L’interprète marocain a été interpellé de même que l’un des membres de l’équipe. Ce dernier a été libéré quelques heures plus tard avant d’être escorté avec le reste de son équipe à l’aéroport par la police. « Nous n’avons pas eu l’occasion de parler ou de rencontrer des responsables de l’ambassade italienne. On a été accusés de filmer des mineurs sans consentement. Leur objectif était de saisir le matériel vidéo et ils l’ont fait », a expliqué Luigi Pelazza.

Durant les deux jours passés au Maroc, l’équipe a réuni beaucoup d’éléments sur un grand réseau de prostitution d’enfants dont la moyenne d’âge est de 14 ans payés entre 300 et 400 euros. Dans ces réseaux, on trouve des Occidentaux, des Arabes mais aussi des Marocains.

Commentaires