PARTAGER

D’après un document révélé par les autorités américaines, l’État islamique approuve le prélèvement d’organes sur des prisonniers afin de sauver la vie de musulmans.

La thèse selon laquelle l’organisation se livrerait au trafic d’organes est également accréditée par la découverte de plusieurs corps mutilés.

Commentaires