PARTAGER

Une femme a été élue mercredi pour la première fois à la tête du Parlement des Emirats arabes unis, une instance au rôle consultatif, a rapporté l’agence de presse officielle WAM.

Amal al-Qubaisi a été élue présidente du Conseil national fédéral (CNF) après une réunion du nouveau Parlement.

Selon les médias locaux, elle n’avait pas de concurrents pour ce poste.

Le 3 octobre, les électeurs des Emirats avaient voté pour élire 20 des 40 membres du CNF.

Les 20 autres membres sont désignés par les souverains des sept membres de la fédération des Emirats.

Le scrutin d’octobre n’était pas ouvert à tous. Les électeurs sont en effet choisis par les souverains des sept membres de la fédération.

Le nombre de personnes autorisées à voter a cependant été élargi cette année à quelque 224.000, contre 129.000 en 2011, sur près d’un million d’autochtones dans le pays d’environ 9 millions d’habitants, majoritairement des étrangers.

Aux Emirats, les femmes occupent d’importants postes, notamment au sein de ministères. Le CNF compte huit femmes sur ses 40 membres.

Commentaires