PARTAGER

Les agents pénitentiaires à la prison civile Oukacha ont réussi, jeudi dernier, à mettre en échec une tentative d’introduction de drogue dans ce centre pénitentiaire. Une visiteuse a tenté d’approvisionner son mari en hachich, en la dissimulant dans des pots de yaourt

Il est des gestes d’amour qui coûtent chers. C’est le cas d’une femme qui a été arrêtée, pour avoir tenté d’introduire de la résine de cannabis à son mari incarcéré au centre pénitentiaire d’Oukacha à Casablanca. Les responsables administratifs et les gardiens de la prison civile d’Oukacha qui mènent une lutte constante contre le trafic et la consommation de la drogue en milieu carcéral, sont ainsi parvenus à intercepter, lors de l’opération de fouille, à l’entrée de la prison, une quantité 470 grammes de chira, que l’épouse a soigneusement dissimulé dans du yaourt. La mise en cause a été aussitot interpellée et placée en garde à vue.

Commentaires