Une fête dégénère au Cambodge, bilan 313 morts

Une fête dégénère au Cambodge, bilan 313 morts

361
0
PARTAGER

La fête a tourné au drame : massées sur un pont à l’occasion des célébrations du festival de l’eau, organisé chaque année dans la capitale Phnom Penh, des centaines de personnes se sont retrouvées prisonnières d’une gigantesque bousculade, sans que l’on sache encore pourquoi.

Selon le dernier bilan fourni par le gouvernement, 313 personnes sont mortes. Une centaine de corps ont été amenés à l’hôpital Calmette de Phnom Penh, d’autres ont été transportés vers d’autres hôpitaux de la capitale. «C’est la plus grande tragédie jamais survenue pendant la Fête de l’eau», a déclaré un responsable municipal.

Un témoin sur place a déclaré avoir vu plusieurs centaines de blessés, dont beaucoup paraissaient inanimés. La police a de son côté fait état de blessés sans fournir de précisions.

Un photographe de l’AFP avait pu voir les corps d’au moins 50 personnes étendus près du pont qui relie Phnom Penh et Diamond Island, petite île sur le fleuve Mékong sur laquelle se tenaient les festivités de la dernière des trois journées de la Fête de l’eau.

Des millions de Cambodgiens se trouvaient à Phnom Penh pour assister aux courses de bateaux, aux concerts et aux feux d’artifice de la Fête de l’eau.

La Fête de l’eau est l’une des plus grandes festivités au Cambodge. Son origine traditionnelle est la volonté de remercier le fleuve Mékong, qui assure au Cambodge des sols fertiles et un poisson abondant.

Commentaires