PARTAGER

Malgré un démenti de pure forme, le groupe musical « Fnaire » continue de faire face à un vent de colère de la part des internautes sur les réseaux sociaux depuis plusieurs jours pour secouer toute la toile marocaine.

Les membres de ce groupe qui a eu le privilège de se produire lors de la séance inaugurale de la « COP 22″ pour interpréter une chanson dédiée à l’événement accompagné des enfants de la région d’Ifrane qui ont servi de figurants dans le clip de cette chanson, aurait tout simplement décidé de les accompagner d’autres enfants, issus de familles de notables de Marrakech et totalement étrangers à la production de ce titre consacrée à la protection de l’environnement. Chose encore plus grave, ces derniers se sont présentés pour saluer le roi Mohammed VI au Palais Royal en lieu et place des enfants du Moyen-Atlas qui figurent dans le clip et en assurent les refrains.

Une vraie injustice qui a poussé leurs parents à demander réparation de cette cruelle injustice pour laquelle le groupe « Fnaire » nie en bloc toutes les responsabilités et affirment que cette affaire est le fruit de la pure imagination de personnes mal intentionnées.

Sauf que la presse s’est emparée de cette scabreuse affaire pour en faire ses gros titres relayés par les réseaux sociaux. Une enquête pourrait apporter les éclaircissements qui s’imposent.

Commentaires