PARTAGER
La date du 22 juillet prochain sera à marquer d’une pierre blanche. A 10 heures ce jour-là, deux marches, l’une partant de la ville algérienne de Maghnia et l’autre organisée à partir de la ville marocaine d’Oujda s’élanceront en même temps vers les postes-frontières fermés des deux pays pour exiger que leurs gouvernements procèdent au plus tôt à leur réouverture..
La mobilisation, lancée sur les réseaux sociaux par des acteurs de la société civile dans chacun des deux pays, promet d’être importante puisque des dizaines de milliers de personnes se sont déjà engagées à y participer par familles entières pour une journée mémorable. Cette action s’inscrit dans la foulée des autres appels à la réouverture des frontières qui se sont multipliés ces dernières semaines parallèlement des pétitions qui ont connu un succès notable.
Il y a lieu de préciser également que depuis l’annonce de la candidature du Maroc
pour l’organisation de la coupe du monde 2030 de football, de plus en plus de voix s’élèvent dans toute la région du Maghreb que le Maroc, l’Algérie et la Tunisie fassent une candidature commune pour ressusciter le rêve d’une grand ensemble régional.. Aucune réponse officielle n’a suivi en écho cette proposition populaire mais nul doute qu’avec cette double marche du 22 juillet prochain, les pétitions qui se succèdent et la mobilisation grandissante, ces appels, émanant d’une prise de conscience partagée et sincère, ne resteront pas vains.
Une pétition pour cette réouverture tant attendue circule en ce moment sur le net, voici le lien à partager et à signer

Commentaires