PARTAGER

Toute l’Italie est sous le choc depuis l’annonce de l’arrestation d’un pédophile de 75 ans qui abusait d’une fillette de 7 ans, mais l’histoire ne s’arrête pas là.

C’est la propre mère de la victime qui la confiait au pédophile italien pour abuser d’elle à sa guise en échange de la somme de 100 euros pour chaque visite dont les détails des rendez-vous ont été retrouvés par les enquêteurs sur les téléphones. Ces visites étaient devenues très fréquentes et c’est sur dénonciation que la police italienne est intervenue pour mettre fin au calvaire de la petite fille que le vieillard amadouait par des confiseries et des jouets.

La mère divorcée et sans ressources, n’avait trouvé que la location de son enfant pour survivre, sur conseil d’une autre marocaine qui a également été arrêtée.

Après le tollé crée par cette affaire sordide rapportée en première page de l’ensemble de la presse italienne, de nombreuses associations œuvrant dans le domaine de la protection des droits de l’enfance, se sont mobilisées et ont constitué un front pour que la sentence attendue à l’issue d’un procès qui s’annonce retentissant, soit la peine maximale pour le pédophile et la mère indigne. Le sujet reste sur toutes les lèvres en Italie.

Commentaires