Une Marocaine forcée à se prostituer à Dubaï

Une Marocaine forcée à se prostituer à Dubaï

184
0
PARTAGER

Aux Emirats arabes unis, une Marocaine forcée à se prostituer a été sauvée de justesse par son premier client. La victime, dont l’âge n’a pas été précisé, a été attirée à Dubaï par de fausses promesses d’emploi. Selon la presse locale, qui relate son histoire en ce début de semaine, elle croyait qu’elle allait travailler dans un salon de beauté. Mais une fois sur place, elle est a été prise au piège des réseaux de prostitution.

Dès son arrivée, elle devait prendre contact avec une certaine A.A, une autre Marocaine âgée de 22 ans, pour lui expliquer les démarches à suivre. Mais quand elle est partie à sa rencontre, dans un appartement située dans le quartier Al Nahda, elle a été surprise de voir que 7 autres Marocaines étaient déjà là.

1500 dhs pour 6 heures

« A.A m’a tout de suite pris mon passeport et m’a annoncé que j’allais travailler dans la prostitution », a indiqué la victime, citée par le journal The National. Elles ont été conduites par la suite vers un hôtel où les hommes payaient en contrepartie des services de la femme de leur choix.

« Ils payaient 1 500 dirhams (émiratis) en échange de six heures avec chacune des femmes », a déclaré la victime, précisant qu’elle n’avait été choisie par aucun des clients potentiels pendant sept jours d’affilée.

Ses employeurs l’ont alors ramenée dans un autre hôtel, qui exigeait cette fois de garder le passeport de la jeune fille en guise de garantie. C’est là qu’elle fera la rencontre de son sauveur, un homme de nationalité saoudienne. Quand elle lui raconte son calvaire, ce dernier la conduit immédiatement vers l’aéroport, après lui avoir réservé un billet pour rentrer au Maroc.

Elle a dû raconter son histoire à la police aéroportuaire aussi. Celle-ci a lancé un mandat d’arrêt à l’encontre d’A.A et R.A, une Syrienne de 28 ans qui serait également impliquée dans l’affaire. Les deux femmes ont nié tous les faits qui leur sont reprochés devant la justice. Leur procès n’est, toutefois, pas encore fini. La prochaine audience au tribunal se tiendra le 6 novembre.

Source : yabiladies.com

Actu-maroc.com  _____________________

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires