Maison A la une Une nouvelle accusation contre Saad Lamjarred

Une nouvelle accusation contre Saad Lamjarred

1642
0
PARTAGER

Saad Lamjarred, la star marocaine de la chanson, incarcéré à Fleury-Mérogis depuis octobre dernier, a été entendu dans une nouvelle affaire d’agression sexuelle.

Saad Lamjarred entendu dans une nouvelle affaire d’agression sexuelle
In­car­céré de­puis oc­tobre der­nier à la pri­son de Fleury-Mé­ro­gis (Es­sonne), sus­pecté de viol et de vio­lences vo­lon­taires, Saad Lam­jar­red, la mé­gas­tar Marocaine de la chan­son a été ré­cem­ment ex­trait de sa cel­lule pour être au­di­tionné dans une nou­velle af­faire de viol pré­sumé, rapporte jeudi Le Parisien..

Selon les in­for­ma­tions du Parisien, le chanteur marocain de 31 ans a été en­tendu, le 14 fé­vrier der­nier, par les en­quê­teurs du 1 er dis­trict de po­lice ju­di­ciaire (DPJ). Ils sont venus re­cueillir ses dé­cla­ra­tions après le dépôt, en no­vembre der­nier, d’une plainte par une jeune femme de 28 ans.

« La vic­time, de na­tio­na­lité franco-Marocaine, do­mi­ci­liée en France a in­di­qué avoir été abu­sée par le cé­lèbre chan­teur au prin­temps 2015 alors qu’elle se trou­vait en va­cances à Ca­sa­blanca », croit savoir le journal.

D’après Le Parisien, cette jeune femme a in­di­qué ne pas avoir dé­posé plainte au mo­ment des faits par « honte ». Elle a éga­le­ment pré­cisé s’être fi­na­le­ment dé­ci­dée après la di­vul­ga­tion de la mise en exa­men pour viol et le pla­ce­ment en dé­ten­tion pro­vi­soire de Saad Lam­jar­red en oc­tobre 2016. Mais cette der­nière a re­tiré sa plainte fin dé­cembre, as­su­rant subir « de lourdes pres­sions » de proches. Ce qui n’a pas em­pê­ché les in­ves­ti­ga­tions de se pour­suivre.

Tou­jours selon les in­for­ma­tions du journal, Es­telle (Le pré­nom a été changé) a ex­pli­qué avoir fait la connais­sance de Saad Lam­jar­red en avril 2015, lors d’une soi­rée à Ca­sa­blanca. « Elle a re­laté avoir sym­pa­thisé avec le croo­ner puis ac­cepté de se faire rac­com­pa­gner par ce der­nier, confie une source proche de l’af­faire. Saad Lam­jar­red au­rait pré­texté de­voir re­pas­ser par son ap­par­te­ment avant de la rac­com­pa­gner. Alors qu’elle se trou­vait avec lui dans son ha­bi­ta­tion, elle as­sure qu’il a consommé de la co­caïne et de l’al­cool avant de l’em­bras­ser. »

« La jeune femme se se­rait laissé faire avant de le re­pous­ser alors qu’il se se­rait mon­tré trop « en­tre­pre­nant ». « C’est à ce mo­ment-là que les choses au­raient dé­gé­néré, pour­suit la même source, citée par Le Parisien.

La vic­time as­sure avoir subi des vio­lences de la part de son agres­seur qui lui au­rait alors ar­ra­ché son pan­ta­lon avant de lui por­ter un coup de poing au vi­sage, poursuit le journal.

« Au cours de son au­di­tion sur ce nou­veau fait, le chan­teur a ré­futé toute im­pli­ca­tion, al­lant même jus­qu’à sou­te­nir n’avoir « ja­mais ren­con­tré » cette jeune femme », indique le journal.

Ces nou­velles dé­non­cia­tions de viol font écho à celles qui ont amené la jus­tice fran­çaise à dé­ci­der de l’in­car­cé­ra­tion de Saad Lam­jar­red. Le 26 oc­tobre 2016, une jeune fille de 20 ans, avait re­laté avoir ren­con­tré la star dans une dis­co­thèque des Champs-Ely­sées avant de le suivre dans sa chambre dans un hôtel qui s’en était pris à elle.

Saad Lam­jar­red avait toujours af­firmé n’avoir pas eu de re­la­tion sexuelle avec la vic­time.

 

Commentaires