PARTAGER

Le tracé est déjà connu et l’autoroute est de toute façon prévue avant 2030, mais la société Autoroutes du Maroc (ADM) aimerait lancer le projet de la nouvelle autoroute entre Rabat et Casablanca le plus rapidement possible.

Actuellement, il n’existe qu’une seule autoroute entre la capitale administrative et la capitale économique. Élargie en 2012 en passant à trois voies, elle devrait arriver à saturation en 2021, soit dans seulement 4 ans, rapporte le journal Aujourd’hui le Maroc.

La société Autoroutes du Maroc souhaiterait lancer rapidement les travaux mais une décision politique tarde même si le plan autoroutier a déjà été finalisé depuis 2016 dans le cadre des nouveaux axes à réaliser avant 2030.

Cette autoroute « continentale » devrait être construite plus à l’est, donc bien éloignée du littoral, fait savoir le journal, selon lequel les études sont déjà prêtes, l’assiette foncière entièrement identifiée et il ne manque plus qu’à lancer les futures expropriations.

Longue d’une soixantaine de kilomètres, elle devrait passer à proximité de Tamesna, l’aéroport de Benslimane avant de rejoindre rocade sud de Casablanca.

Commentaires