Une ONG américaine demande au CDH d’assurer le respect des droits de...

Une ONG américaine demande au CDH d’assurer le respect des droits de l’Homme dans les camps de Tindouf

156
0
PARTAGER

Intervenant en plénière du Conseil, lors du débat du point relatif au « Suivi et application de la Déclaration du Programme de Vienne (VDPA) », la présidente de l’ONG américaine, Mme. Nancy Huff, a affirmé que les populations prises en otage par les milices séparatistes du Polisario dans les camps de Tindouf constituent un cas où les dispositions de la Déclaration et programme d’action de Vienne sont systématiquement violées.

Cette population, a-t-elle ajouté, est privée de tous les droits garantis par cette Déclaration.

Mme. Huff a rappelé, à cet égard, que la Déclaration de Vienne stipule que « les droits de l’Homme et les libertés fondamentales sont inhérents à tous les êtres humains », que « leur protection et leur promotion est la responsabilité première des gouvernements ». Elle reconnaît également que « la promotion et la protection des tous les droits de l’Homme est une préoccupation légitime de la communauté internationale « .

Malheureusement, a déploré l’intervenante, la milice du polisario viole l’essence même des dispositions de la VDPA, ce qui constitue une source de préoccupation majeure pour les défenseurs des droits de l’Homme dans le monde.

L’universalité est un aspect essentiel de tous les droits de l’Homme, qui ne constituent pas un menu à la carte où chaque gouvernement, groupe ou individu peut choisir et décider ce qui lui convient, a conclu Mme. Nancy Huff.

 

MAP__________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires