PARTAGER

La justice vient d’ordonner la démolition de 48 immeubles à Tamesna, dans la périphérie de Rabat, pour des manquements aux règles de sécurité.

Construits sur une superficie de 7 hectares par des sociétés française et malaisienne pour le compte d’Al Omrane, ces immeubles doivent être rasés suite à une enquête judiciaire qui a révélé « l’absence des normes de qualité et de sécurité », rapporte le journal Al Ahdath Al Maghribia.

Si les immeubles ne sont pas détruits, ils pourraient causer des catastrophes similaires à celles du quartier Bourgogne à Casablanca ou du complexe immobilier Al Manal, à Kénitra, ajoute le journal.

L’enquête a été déclenchée par Al Omrane qui avait demandé une expertise après la livraison du projet par les deux sociétés étrangères qui a conclu à « des manquements des irrégularités. »

750 familles devaient bénéficier de ces logements.

Commentaires