Une promenade dans les journaux arabes de ce dimanche

Une promenade dans les journaux arabes de ce dimanche

444
0
PARTAGER

En Egypte, le journal « Al Ahram » fait constater dans un éditorial intitulé ‘’Remarques essentielles’’ que dans la mesure où l’Egypte mène la guerre contre le terrorisme, les attaquées perpétrées jeudi dernier à El-Arich dans le nord du Sinaï avec plus de 25 morts et 36 blessés étaient attendues. Le journal fait remarquer ainsi que cette attaque intervient dans le sillage des appels à la violence lancés par la Confrérie des Frères musulmans à la veille de la tenue du sommet de l’Union africaine à Addis-Abeba et concomitamment avec les préparatifs pour la tenue de la Conférence économique de Charam Chikh prévue en mars prochaine et des prochaines élections parlementaires.

De son côté, « Al Joumhouria » appelle l’ensemble du peuple égyptien à se mobiliser en réponse à l’appel de la patrie pour la libération de Sinaï du joug du terrorisme noir qui est soutenu par des forces extérieures hostiles. Sous le titre ‘’La conférence économique contre le terrorisme’’, +Al Youm Sabii+ estime, pour sa part, que la stratégie du terrorisme vise à saper les fondements de l’Etat égyptien et à ternir son image sur la scène internationale. Le journal souligne à ce propos que la conférence économique prévue en mars prochain à Charam Chikh suscite de grands espoirs quant aux perspectives de relance de l’économie nationale, appelant à la conjugaison des efforts de tous pour réussir cette conférence.

Au Yémen, le journal « Attawra » se penche sur la crise politique que connaît le pays après la double démission du président Abdou Rabou Mansour Hadi et du chef du gouvernement Khalid Bahah, relevant que le pays vit un moment difficile et des divergences qui augurent de pires scénarios aux conséquences graves et redoutables, soulignant l’urgence de la mobilisation pour sauver le pays dans le cadre d’une solution politique pour régler la crise. Le journal estime que la sortie de l’impasse requiert, en premier lieu, une solution claire et bien définie ( ) et un engagement sérieux et responsable pour la mise en application de la solution convenue.

Au Qatar, « Arraya » revient sur l’appel lancé la veille par le ministre des Affaires étrangères qatari, Khalid Al Attiya, lors de la réunion du comité consultatif du Haut conseil de coopération des Etats arabes du Golfe, en faveur du renforcement de la coopération agissante et globale entre les pays membres du Conseil en vue de consolider les relations sociales, politiques et sécuritaires entre ces Etats face aux défis actuels auxquels est confrontée la région. Le journal relève que la région traverse une période exceptionnelle et fait face à des défis internes et externes, insistant sur la nécessité pour les pays du Golfe pour resserrer leur rang et unifier leur position.

« Asharq » souligne, pour sa part, dans son éditorial que la réunion du comité consultatif du Haut conseil de coopération des Etats arabes du Golf tenue la veille au Qatar, revêt une importance particulière au regard des dossiers inscrits à l’ordre du jour, en l’occurrence le développement du partenariat entre les secteurs publics et privés au sein du Haut Conseil de coopération, l’amélioration du niveau des revenus des citoyens des pays membres du Conseil et l’avenir du pétrole et du gaz. Le journal estime, à cet égard, que les grands défis auxquels est confrontée la région arabe en cette étape exceptionnelle, ainsi que les dangers engendrés par les guerres et les conflits en Irak, en Syrie, au Yémen et en Lybie, avec leurs lots de drame humanitaire, exigent davantage de coopération et de complémentarité entre les institutions du Conseil.

Dans la page sportive, « Al Wattan » revient sur la finale du Mondial de handball qui opposera dimanche soir les sélections qatarie et française, précisant que nous sommes en phase de réaliser un rêve, celui de remporter le championnat du monde, un évènement qui vient s’ajouter aux réalisations qataries gravées dans les annales de l’histoire . Au Bahreïn, +Al Watan+ souligne que le royaume du Bahreïn ne serait ni le premier ni le dernier pays à avoir décidé de déchoir de leur nationalité certains de ses ressortissants pour avoir violé la loi et les règles fixées par l’Etat. Le journal fait observer que le décret publié la veille et portant sur le retrait de la nationalité bahreïnie à 72 personnes constitue un pas sur la bonne voie et une mesure que l’Etat doit prendre , soulignant que le Bahreïn est un Etat des institutions et du droit et, en tant que tel, il importe de veiller au respect de la corrélation entre les droits et les devoirs . Sur le même sujet, « Akhbar Al Khalij » affirme dans un article intitulé Le Bahreïn porte un coup dur au terrorisme , que cette décision décisive intervient à un moment important, notant que l’Etat a le droit de retirer la nationalité à ces personnes qui n’ont aucun égard ni respect à leur patrie. Le journal se félicite, par ailleurs, des efforts entrepris par le ministère de l’intérieur et de l’ensemble des services compétents dans la lutte contre les terroristes et l’application des lois et décision prononcées à leur égard. Sous le titre ‘’L’Introduction des armes dans le pays, une haute trahison’’, « Al Bilad » se penche sur les jugements prononcés à l’encontre des personnes reconnues coupables de conspiration avec la Garde révolutionnaire iranienne, de formation de groupes terroristes et d’introduction d’armes dans le pays.

 

 

Actu-maroc.com _________________________________________________

Pour vos publications et votre courrier : actumaroc@yahoo.fr

Commentaires