Une Saoudienne pendue pour meurtre

Une Saoudienne pendue pour meurtre

352
0
PARTAGER

Ghazala bent Nasser al-Balaoui avait été condamnée à la peine de mort pour le meurtre de son époux Ali al-Shehri, qu’elle avait enfermé dans leur domicile alors qu’il dormait, avant d’asperger la maison d’essence et d’y mettre le feu, selon le texte cité par l’agence officielle SPA. Cette pendaison porte à au moins 65 le nombre d’exécutions depuis janvier dans le royaume.

En septembre, Amnesty International avait appelé Ryad à « un moratoire immédiat » sur les exécutions, en affirmant qu’elles avaient repris « à un rythme alarmant ». L’ONG avait précisé que 140 personnes se trouvaient dans le couloir de la mort en Arabie.
Selon Amnesty, 27 personnes avaient été exécutées en 2010 dans cette monarchie ultra-conservatrice du Golfe. En 2009, les autorités avaient annoncé 67 exécutions, contre 102 en 2008.

Le viol, le meurtre, l’apostasie, le vol à main armée et le trafic de drogue sont passibles de la peine capitale en Arabie saoudite qui applique strictement la charia, la loi islamique.

 

_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires