PARTAGER
L’examen de l’appel en référé contre la décision du juge des libertés français qui a requis la détention provisoire pour le chanteur Saad Lamjarrad qui se trouve en prison depuis vendredi dernier, a finalement été reporté à la semaine prochaine à une date qui doit être fixée aujourd’hui et ce, à la grande déception de sa défense qui espérait une confrontation rapide.
Une défense qui a vu l’arrivée d’une star du barreau parisien, Maître Eric Dupond-Moretti mandaté par le roi Mohammed VI et à ses frais pour sortir le chanteur de la sale affaire à laquelle il a été mêlée et renforcer le trio initial d’avocats. Ce dernier aurait du en principe rencontrer le chanteur pour la première fois à la prison de Fleury-Merogis en région parisienne où il est détenu en attendant de nouveaux développements dans ce dossier et pourquoi pas d’être totalement blanchi des accusations de « viol aggravé » pour lesquelles, il est poursuivi.
Le soutien apporté par le souverain au chanteur en raison de la présomption d’innocence et suite à une demande d’aide de la part de ses parents a été d’un grand soulagement pour l’opinion publique marocaine et ses fans qui mettent tous leurs espoirs dans cette intervention royale qui n’interfèrera nullement dans la marche de la justice française.

Commentaires