PARTAGER

Bon nombre de ministres du gouvernement Benkirane ont demandé à leur
chef de pouvoir disposer de quelques jours de repos au titre de leur
congé annuel, la réponse n’a pas tardé et les permissions délivrées au
compte-goutte se résumeront à quelques jours, une semaine tout au
plus. Le premier ministre ainsi que plusieurs membres de son équipe
resteront en fonction soit pour superviser les préparatifs des
prochaines élections soit pour préparer leurs propres candidatures.
C’est le cas, outre le chef du Pjd et premier ministre, les autres
leaders des partis formant la coalition, à savoir le chef de la
diplomatie Salahedine Mezouar, président du RNI et des secrétaires
généraux du Mouvement Populaire, Mohand Laenser, ministre de la
jeunesse et des sports et du Pps, le Parti du Progrès et du
Socialisme, Nabil Benabdellah.

Autant dire que ces derniers ne baisseront pas la garde durant le mois
d’août non pas pour gérer les affaires courantes de leurs départements
respectifs, mais plutôt pour veiller à ce que leur machine électorale
fonctionne à plein régime et à intervenir très vite dans un contexte
sensible puisque deux consultations électorales auront lieu en même
temps.

Commentaires