PARTAGER

Cet immigré d’origine marocaine regrettera longtemps son apparition dans une émission télé en Allemagne. Celle-ci le mènera directement à la case prison, lorsqu’une des victimes des agressions de Cologne le reconnaîtra comme étant son agresseur.

Alors qu’elle regardait la télévision, une adolescente, une des victimes des agressions survenues lors de la soirée du Nouvel An à Cologne, découvre les images de son agresseur défiler devant ses yeux.

Il s’agit de Taoufik, un immigré d’origine marocaine de 33 ans. Il a témoigné sur sa vie de délinquant en Allemagne, dans un reportage intitulé «Roi des pickpockets» et diffusé sur la chaîne allemande Spiegel TV, rapporte le DailyMail.

Lors de cette émission, le Marocain s’est vanté d’être le chef des pickpockets et justifiait ses actes par son besoin de se nourrir. Pourtant, la police l’a reconnu comme étant le cerveau d’une bande organisée spécialisée dans le vol avec violence. Il aurait même été arrêté à vingt-deux reprises et écopé de sept mois de prison ferme l’année dernière pour vol organisé.

Par ailleurs, la victime raconte à la police avoir été blessée par l’individu qui avait glissé sa main sous sa jupe, mais avoir réussi à lui échapper dans un premier temps. Lorsqu’il avait tenté de la rattraper, deux hommes qui accompagnaient Taoufik ont libéré l’adolescente.

«Nous sommes très heureux que la victime ait réussi à reconnaître son agresseur à la télévision et qu’elle soit prête à témoigner contre lui», a déclaré pour sa part Markus Niesczery, le porte-parole de la police allemande.

Taoufik a finalement été arrêté tandis que l’enquête suit son cours.

Commentaires