USA : chauffeurs avec gilets pare-balles

USA : chauffeurs avec gilets pare-balles

361
0
PARTAGER

Ce projet lancé par la Fédération de New York des chauffeurs de taxi, fait suite au meurtre en juin dernier d’un chauffeur d’une compagnie de limousines dans le Bronx. Un nouvel incident s’est produit ce mois-ci, lorsqu’un chauffeur du même genre de société a été grièvement blessé par balles durant un hold-up dans le quartier du Queens.

Peintes pour la plupart en noir, contrairement aux taxis de Manhattan qui sont jaunes et sont hélés dans la rue, ces voitures sont commandées par téléphone. Le président de la Fédération, Fernando Mateo, a déclaré qu’il allait en demander plus à la police, soulignant que quelque 300 agressions avaient lieu chaque mois.

Interrogé par le quotidien Examiner, le maire de New York Michael Bloomberg a estimé que cette mesure était « inutile ». « Je ne pense pas qu’ils en aient besoin », a estimé le maire, cité sur le site internet du journal. « Mais s’ils le font en tant qu’entreprises privées, il n’y a rien de mal », a-t-il ajouté. Le chef de la police de la ville, Raymond Kelly, a exprimé le même sentiment que le maire, et rappelé que la criminalité avait considérablement baissé à New York ces dernières années.

« La criminalité est en baisse, mais je ne suis pas d’accord avec eux », a rétorqué Fernando Mateo, qui est également président de l’association « Hispaniques à travers les Etats-Unis » (Hispanics Across America). « Ni le maire ni le chef de la police ne sont chauffeurs de taxi », a-t-il conclu, selon l’Examiner.

Commentaires