PARTAGER
Sachant par avance que les prochaines semaines et les prochains jours seront parmi les plus durs de sa carrière politique et professionnelle, le le chef du gouvernement, contrairement à la plupart de ses ministres, a choisi de passer ses vacances à son domicile de Rabat , facilement repérable au quartier des « Orangers », non loin du parlement et du siège de son parti.
Abdelilah Benkirane, dont les dernières vacances remontent à l’été dernier et qu’il avait passées en famille au bord du lac de Bin El Ouidane dans la région de Béni-Mellal, compte bien mettre à profit ses jours de repos, selon ses propres propos, pour se reposer et méditer, chapelet à la main, avant les batailles difficiles qui s’annoncent au niveau électoral le 7 octobre.
Le chef du gouvernement a montré ses derniers jours des signes de manque d’assurance et de pessimisme sur son avenir, d’où, selon certains observateurs de la scène politique, sa décision de se présenter aux élections législatives à Salé, alors qu’il s’y était toujours opposé, afin de préserver ses arrières et de s’assurer une issue de secours en cas de sa non reconduction à la tête du gouvernement pour un second mandat, une éventualité de plus en plus récurrente et qui annonce un duel très serré entre les islamistes du PJD et leur rival du PAM qui continue d’accueillir les mécontents du PJD.

Commentaires