PARTAGER

Un charlatan, appelé à la rescousse par un père de famille désespéré par les crises répétées de sa fille, a fini par l’achever, croyant qu’il l’exorciser du « djinn » qui la possédait.

A en croire la presse locale, samedi, les faits ont eu lieu à Alexandrie, deuxième ville d’Egypte, où le faux exorciste, à peine avoir examiné la jeune femme de 27 ans, a commencé à réciter des formules incompréhensibles avant de conclure qu’elle était possédée par un djinn.

Il demande alors à ce qu’il la frappe pour expulser le démon, chose que la famille le lui accorde, sans hésitation.

Mais quelle ne fut la surprise du père quand le charlatan, muni d’une grosse batte, s’exécutait à frapper la patiente avec une brutalité inouïe et à lui faire des incisions au couteau sur les extrémités des doigts.

En dépit des cris et implorations de la fille, les membres de sa famille, abasourdis, ne pouvaient pas intervenir, de crainte d’interrompre le processus de la « guérison », jusqu’à ce que la victime s’écroule.

En la voyant gisant au sol dans une mare de sang, la famille se rend compte de la gravité de l’imposture et décide de séquestrer le charlatan.

Evacuée à l’hôpital, la fille a rendu l’âme et l’imposteur a été déféré en justice et a avoué son méfait. Il n’a pas manqué d’assurer que sa méthode a prouvé son efficacité chez d’autres patients.

Commentaires