PARTAGER
Le business de l’homme d’affaires originaire de Tétouan Abroun et ses magasins qui portent son nom passent par une très mauvaise passe en raison d’une accumulation colossale de dettes d’un montant dépassant les 400 MDHS, conséquence d’une gestion hasardeuse et d’un développement rapide mal maîtrisé par le management de cette entreprise familiale.
Le père Abroun qui a construit un empire de l’électro-ménager la hi-fi s’est trop dispersé toutes ces dernières années entre ses propres affaires et le football, puisque son nom est associé intimement au club du MAT de Tétouan qu’il préside ainsi que ses responsabilités au sein de la fédération, un trop plein qui l’a conduit à laisser son entreprise péricliter après un départ prometteur qui s’est traduit par une ouverture simultanée de plusieurs magasins sous l’enseigne « Abroun » dans plusieurs villes et par une relative notoriété en raison des prix affichés et la commercialisation de marques low-cost.
Toutes les démarches menées ces dernières semaines pour éponger les dettes et trouver un accord à l’amiable avec des créanciers impatients se sont avérées vaines, d’autant plus que le déficit déjà abyssal de l’entreprise continue de se creuser.

Commentaires