PARTAGER
Plusieurs études commandées par les différents départements concernés par le phénomène de la location des monstres marins le soulignent.
Les drames et les accidents ne se comptent plus en raison des jets-ski en nombre considérable en mer à proximité des baigneurs, les mettant en danger, en raison de la baisse des prix de la location et d’un manque de préparation des amateurs de ces machines qui envahissent les plages durant la saison estivale. Si une interdiction définitive n’est pas encore à l’ordre du jour, leur utilisation pourrait bientôt être réglementée. Une mesure urgente qui s’impose en raison des nombreux dégâts causés à la propreté des eaux de baignade, de la pollution sonore et surtout des accidents, de plus en plus nombreux dont sont victimes, de plus en plus, avec la présence de ces machines qui viennent sillonner la mer à grande vitesse sans mesure de sécurité.
A Tanger, un conducteur d’un jet-ski a eu le bas-ventre sectionné pour n’avoir pas suivi les conseils alors que partout ailleurs, les maîtres-nageurs craignant pour leur vie, se plaignent de ne plus pouvoir sauver les baigneurs des noyades en raison de la présence accrue de ces engins roulant à une vitesse vertigineuse et qui pourraient causer des bilans meurtriers si leur nombre b’est pas imité au bord des plages et leur utilisation sévèrement réglementée.

Commentaires