VERS UN DÉGEL DES RELATIONS ENTRE PARIS ET RABAT

VERS UN DÉGEL DES RELATIONS ENTRE PARIS ET RABAT

486
0
PARTAGER

 

Après plusieurs incidents successifs, le Maroc avait décidé de geler toutes les conventions judiciaires entre les deux pays et se montrer réticent à toute visite d’un haut responsable français, chose qui a compliqué encore plus la situation.

Le déblocage à venir doit beaucoup aux derniers événements dramatiques que vient de vivre la France avec les deux actes terroristes meurtriers de la semaine dernière qui font toujours l’objet de débats, de témoignages et d’analyses divers.

Dès le lendemain de ces attentats, des voix qui comptent dans l’hexagone pour regretter la suspension de la coopération entre Paris et Rabat en matière de lutte contre le terrorisme. De la même voix, l’ancien président Nicolas Sarkozy et l’ancien ministre Charles Pasqua avait plaidé et appelé de tous leurs vœux à la reprise de cette collaboration qui, s elle ne s’était pas interrompue, aurait peut-être permis à la France de ne pas vivre les attentats qu’elle a connus.

Plus récemment encore, c’est l’ancien chef des services secrets français, Bernard Squarcini, qui a jugé urgent et important que le président François Hollande entreprenne une visite au Maroc pour tourner la page et ranimer l’entente entre les deux pays pour s’assurer l’aide des services de sécurité marocains pour barrer la route à ceux qui voudraient frapper la France une nouvelle fois après que les deux pays aient pu déjouer plusieurs actions terroristes par le passé grâce à leur collaboration fructueuse en la matière, comme c’est le cas avec l’Espagne également qui a beaucoup profité de la crise entre Paris et Rabat.

Par solidarité avec la France telle que l’a exprimée lors de la cérémonie des condoléances officielles à l’Elysée présentées par le chef de la diplomatie marocaine Salaheddine Mezouar au président Hollande, le royaume pourrait bien dans les circonstances actuelles faire table rase du passé et ouvrir une nouvelle page dans ses relations avec son ancien allié avec qui il entretenait, jusqu’à un passé récent, des liens solides et exemplaires.

Par Jalil Nouri

Actu-maroc.com _______________________________________

Pour vos publications et vos courriers : actumaroc@yahoo.fr

Commentaires