PARTAGER

Malgré les accusations et les soupçons qui pèsent lourds sur les auteurs des attentats en Espagne, leurs familles expliquent qu’elles ont un grand mal à comprendre que leurs enfants soient impliqués dans des attaques qui ont fait plusieurs morts. Elles rejettent toute idée d’extrémisme ou de radicalisation en estimant qu’ils sont des gens pieux et qu’ils n’ont jamais fait un amalgame entre la religion et la violence aveugle qui vise des innocents.

Commentaires