PARTAGER
Six ex-dirigeants et chefs militaires des Croates de Bosnie étaient jugés par le tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) à La Haye, aux Pays-Bas.

L’un d’eux, Slobodan Praljak, a été condamné à 20 ans de prison.

A l’énoncé du verdict, l’homme, âgé de 72 ans, a crié « Praljak n’est pas un criminel » avant de sortir une fiole de sa poche et d’avaler le contenu, c’était du poison. l’homme est mort sur le coup

Commentaires