VIDEO – Une femme tente de s’immoler par le feu devant la...

VIDEO – Une femme tente de s’immoler par le feu devant la présidence ivoirienne

196
0
PARTAGER

« Elle est venue déposer un courrier à la présidence pour réclamer sa créance qui date de 2007 sous l’ancien régime», a expliqué dans un entretien à APA, une source proche du Président Alassane Ouattara sans révéler le montant exact de cette créance.

Ce qui est sûr, ajoute la même source, « le montant global des créances laissées par l’ancien régime au titre des frais de location de véhicule s’élève à plus de 5 milliards de FCFA ».

« Il y a un audit qui est en cours sur ces dettes de l’Etat », poursuit cette source qui dit avoir pris connaissance du « courrier déposé ce jour par Nandjara Ouattara ».

Après le dépôt de ce courrier, Nandjara Ouattara a déversé de l’essence sur son corps avant d’allumer le briquet qu’elle avait en sa possession. Le drame est survenu aux environs de 13H00, heure locale et Gmt.

Officiellement Aide-soignante de son état selon le passeport découvert dans son sac à main gris, Nandjara Ouattara, habillée d’un haut rouge et d’un bas noir (collant), allongée dans le brancard, présentait des traces de brûlures sur le corps.

Elle a été évacuée au service des grands brûlés du Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Cocody par une ONG de secours, assistée des Sapeurs pompiers militaires.

« Pour l’instant, nous ne savons pas le degré de sa brûlure », avait déclaré un officier de police interrogé par APA sur place, précisant que « c’est au CHU qu’on saura si ses jours sont en danger ou pas ».

 

actu-maroc.com ________________________

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après:  https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière Agression voilée

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires