Vie politique et syndicale

Vie politique et syndicale

367
0
PARTAGER

La FIFEL a également réitéré son attachement au respect mutuel des droits et libertés et des normes du travail et de productivité, estimant que « les entraves sociales sont à l’origine de la faillite et du pillage des exploitations et des stations d’emballage ayant fermé leurs portes », indique un communiqué de la fédération.

Elle a aussi mis l’accent sur sa détermination à participer par tous les moyens à trouver des solutions tenant compte des intérêts de toutes les parties, tout en se réservant le droit de prendre la décision idoine vis-à-vis de toute attitude allant à l’encontre des intérêts du secteur agricole et de son avenir.

================

Le Secrétaire général de l’Union nationale du Travail au Maroc (UNTM), Mohamed Yatim a souligné la détermination de l’UNTM à poursuivre son action pour la promotion des libertés syndicales et la défense des droits élémentaires des ouvriers.

Dans une allocution samedi à l’ouverture des travaux de la session ordinaire du conseil national de l’UNTM, M. Yatim a affirmé que l’Union est appelée à mieux se positionner vis à vis des réformes politiques et sociales à la lumière des évolutions économiques nationales et internationales.

Il a également déploré la détérioration des services sociaux de base dans les domaines de la santé et de l’enseignement et ce, en dépit des budgets alloués aux programmes dédiés à la promotion du système de l’éducation et de la santé et des efforts déployés pour améliorer la situation de financière des ressources humaines dans ces secteurs vitaux.

Pour sa part, le président du Conseil national de l’UNTM, Jamaâ Moatassim a indiqué que les centrales syndicales ont fortement contribué aux chantiers politiques et sociaux soulignant que l’empreinte des syndicats est présente dans la nouvelle constitution à travers la constitutionnalisation des droits sociaux et la reconnaissance du rôle des syndicats et leur représentativité à la 2ème chambre

================

La Fédération populaire du secteur de la jeunesse et du sport relevant du syndicat populaire des travailleurs a vu le jour, rapporte le journal El Haraka dans son édition du week-end.

Citant un rapport du syndicat populaire des salariés, le journal relève que la nouvelle fédération ambitionne de jouer un rôle important au niveau national en matière d’encadrement des jeunes, des femmes et des enfants en adoptant une approche basée sur le dialogue démocratique constructif dans le cadre d’un véritable partenariat entre la direction et ses employés .

Actu-maroc.com____________________

Commentaires