Violée par un député, une Marocaine arrêtée pour outrage à magistrat

Violée par un député, une Marocaine arrêtée pour outrage à magistrat

198
0
PARTAGER

La jeune femme s’est opposée au jugement devant une salle d’audience de la cour d’appel de Rabat, dénonçant l’injustice dont elle est victime devant le magistrat ayant rendu le jugement, avant de perdre connaissance.

Convoquée le même jour à la circonscription de police de Hay Riad, la victime a été invitée à prévenir un membre de sa famille pour qu’il récupère son enfant, avant d’être placée en détention provisoire. Dimanche, elle a comparu devant le juge d’instruction du tribunal de première instance de Rabat, où elle est poursuivie pour « manque de respect » à un magistrat.

Le député de l’Union Constitutionnelle et président de la Commune d’Aïn Aouda, identifié par test ADN comme le père du petit Fahd, maintient ne jamais avoir fréquenté sa victime.

Arif, dont la relation avec la fonctionnaire du ministère des Habous a été prouvée grâce à 284 communications téléphoniques, a été innocenté… pour manque de preuves.

 

 

 

 

bladi.net /

actu-maroc.com _______________

Commentaires