PARTAGER

Pour le deuxième jour de sa visite à Laâyoune, et au lendemain du discours historique prononcé par le souverain à l’occasion de la commémoration du quarantième anniversaire de la « Marche Verte », c’est une pluie de projets qui s’est abattu sur cette région, laboratoire de la régionalisation avancée et tête de pont de la politique du pays en Afrique.

Infrastructures routières, structure hospitalière, agriculture, projets industriels, édifices sportifs et culturels, énergie … aucun secteur n’échappe à la sollicitude royale déterminé à faire du Sahara un pôle de développement économique des plus importants du pays, véritable modèle d’une intégration réussie dans le tissu productif national pour répondre aux détracteurs de la politique engagée par le pays.

La population locale qui occupe sans discontinuer les principales avenues de la ville pour applaudir le souverain et pour crier haut et fort son admiration pour cette dynamique qui va transformer son quotidien et inciter encore plus de sahraouis retenus de force en Algérie à relever le défi de revenir vivre cette étape historique du développement spectaculaire de leur région natale et laisser les séparatistes prêcher dans le désert et vendre leurs boniments à ceux , de plus en plus rares, qui croient encore à leurs discours trompeurs et à leurs falsifications de la réalité sur le terrain….

Par Jalil Nouri

Commentaires