PARTAGER

Menaces sur la presse électronique !?

Le ministère de la communication veut faire le ménage au sein de la presse électronique. L’ultimatum,  ou plutôt le délai de douze mois imparti aux responsables des sites afin de se conformer aux nouvelles règles en vigueur , est pratiquement arrivé à terme. D’après nos sources, ce sont quelque 75 sites qui vont passer à la trappe. Si la thèse officielle est celle de mettre fin à l’anarchie et au désordre , de l’autre côté on parle de censure déguisée et d’atteinte à la liberté d’expression.
Bien sûr,  les avis seront partagés mais au final il y aura une vie pour tous après l’entrée en vigueur de la nouvelle grille de l’exécutif.

Ce qui n’est pas drôle du tout, c’est le mélange des genres entre réseaux sociaux et presse électronique puisque l’on ne sait plus vraiment où commence l’un et où finit l’autre puisque la frontière entre les deux n’est plus très claire. Avec une vidéo, on fait le compte rendu d’un événement et le tour est joué puisque plus besoin de journalistes.
Justement , le plus grave avec les réseaux sociaux et le plus dangereux certainement c’est qu’ils ont donné naissance à une génération de lecteurs qui colportent et partagent des informations – pour rester dans le vocabulaire du Web –  alors qu’ils n’ont même pas lu l’article en question ou alors généralement juste le titre !!!

Pour terminer, on est en droit de se demander si , la liberté d’expression étant ce qu’elle est dans ce pays , est on alors en plein: Vive la pensée unique,  mort à la presse électronique !?
Par Hafid Fassi Fihri

Commentaires