VIVE TENSION DANS LES PROVINCES SAHARIENNES

VIVE TENSION DANS LES PROVINCES SAHARIENNES

980
0
PARTAGER

Les partisans des séparatistes du Polisario résidant dans les villes
du Sahara marocain , surtout à Lâyoune menacent les autorités
marocaines d’une nouvelle guérilla urbaine et d’une flambée de violence
en réaction au vote de l’ONU dont les résultats seront publiés
aujourd’hui mais que l’on sait déjà favorable au royaume dans la
résolution soumise au conseil de sécurité.

Ces menaces découvertes dans des tracts distribués à la population ces
derniers jours appellent au soulèvement et à des rassemblements sur les
places publiques le vendredi 1er mai, jour férié en raison de la fête du
travail, pour protester contre les décisions de l’ONU qui a appelé à
un recensement des sahraouis dans les camps de Tindouf en Algérie et
un prolongement du mandat des forces de la Minurso sans changement
dans les contours de sa mission.

Les agitateurs proches et aux ordres des séparatistes qui vivent sans
tracasseries administratives ou policières dans ces villes, ont reçu pour
consignes de la part de leurs commendataires en territoire algérien de semer
le désordre et provoquer un déchaînement de violence en provoquant les forces
de l’ordre pour qu’elles répondent de manière disproportionnée de manière
à faire condamner le Maroc par la communauté internationale.
La tension est à son comble.

Par Jalil Nouri

Commentaires