PARTAGER

Les bonnes feuilles du livre « The Russia-China Axis » ( L’Axe Russie-Chine ») des politologues et journalistes Douglas E. Schoen et Melik Kaylan, multiplient les révélations sur Vladimir Poutine.

En 2011, l’actuel occupant du Kremlin est alors en pleine campagne de reconquête pour les élections présidentielles de 2012 : il fait organiser un banquet somptueux dans un des clubs équestres les plus huppés de la capitale russe.

Face à une assemblée de privilégiés, il se lance alors dans un discours consacré à la perte de confiance du public dans le leadership russe. En pleine crise diplomatique avec les Etats-Unis au sujet de l’installation d’un système de défense antimissile de l’OTAN près de la frontière russe, Vladimir Poutine se laisse aller.

La seule raison qui pousse les Etats-Unis à négocier avec Moscou, selon lui ? « La Russie peut détruire l’Amérique en une demi-heure, voire moins », répond l’actuel maître du Kremlin.

Crédible ou pas, » la réponse en dit long » sur l’état d’esprit de Vladimir Poutine vis à vis des Etats-Unis, notent Douglas E. Schoen et Melik Kaylan.

Commentaires