VOILE ET BIKINI DIVISENT LES MAROCAINS

VOILE ET BIKINI DIVISENT LES MAROCAINS

1127
0
PARTAGER

Cet été aura été très chaud. Non pas en raison des températures
élevées, mais pour des questions vestimentaires entre les islamistes
conservateurs et les modernistes libéraux dont les positions
enflamment les réseaux sociaux.

Tout est parti de la supposée interdiction faite à une jeune cliente
par la direction d’un complexe hôtelier sur son port d’un « burkini » un
maillot recouvert d’une robe longue, interdiction du reste
formellement démentie par l’établissement. Est survenue ensuite
l’affaire de deux jeunes marocaines de l’étranger dans une piscine de
Casablanca qui ont été prises à partie pour avoir ôté le haut de leur
maillot et bronzé seins nus suscitant la colère d’autres baigneurs
rigides question mœurs. L’affaire ne s’est pas arrêtée avec les
excuses des deux filles qui ont pêché par ignorance de la loi et qui
ont aussitôt revêtu le haut de leur maillot, puisque des clients de
cette piscine ont improvisé un sit-in accusant la direction
d’interdire l’accès aux lieux à toute personne voilée et fermant les
yeux sur la présence d’autres bronzant à moitié nues.

Depuis bien avant, ce débat a débordé des piscines avec les incidents
provoqués par des individus s’érigeant en gardiens de la morale sur la
voie publique pour réprimer les femmes portant des jupes courtes ou
des shorts, créant une vraie psychose alors que la suspicion est
devenue de rigueur dans les plages en cet été 2015 qui n’a jamais
autant divisé.

Commentaires