Washington abrite mardi la conférence maroco-américaine sur le développement des affaires

Washington abrite mardi la conférence maroco-américaine sur le développement des affaires

262
0
PARTAGER

Cette importante rencontre, qui sera abritée au siège du Département d’Etat, abordera les moyens de promouvoir le commerce entre le Maroc et les Etats-Unis, liés par un Accord de libre échange (ALE) en vigueur depuis 2006, notamment dans les secteurs de l’agriculture, de l’aéronautique, de l’automobile, des énergies renouvelables et des infrastructures, précise la diplomatie américaine dans un communiqué.

La conférence rassemblera ainsi des représentants de la communauté des affaires américaine et marocaine.

La délégation marocaine à cette conférence comprendra le ministre de l’industrie, du commerce et des nouvelles technologies, Abdelkader Aamara, le ministre de l’Agriculture et de la pêche, Aziz Akhannouch, et le ministre délégué aux Affaires étrangères et à la coopération, Youssef Amrani.

Le sous-secrétaire d’Etat en charge des Affaires économiques, Jose Fernandez, le sous-secrétaire d’Etat par intérim en charge des Affaires du Proche Orient, Beth Jones, et le Secrétaire d’Etat adjoint Thomas Nides, prendront également part à cette rencontre, côté américain.

L’Accord de Libre Echange entre le Maroc et les Etats-Unis a permis d’éliminer les droits de douane sur plus de 95 pc des biens échangés entre les deux pays, et d’ouvrir la voie à de nouvelles opportunités pour le commerce et les investissements.

Grâce à cet accord, les échanges commerciaux entre les deux pays se sont chiffrés en 2011 à 3,79 milliards de dollars, selon la même source, qui relève que 120 entreprises américaines opèrent actuellement au Maroc où elles ont investi quelque 2,2 milliards de dollars et créé plus de 100.000 emplois directs et indirects.

Cependant, et en vue réaliser le plein potentiel de l’accord de libre échange, les Etats-Unis s’engagent à fournir 1,5 million de dollars en terme d’assistance pour attirer les investisseurs vers le Maroc, promouvoir le développement économique local et renforcer le cadre légal et réglementaire, fait encore savoir le Département d’Etat.

Et de souligner que la Secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton a fixé comme objectif d’augmenter les échanges commerciaux entre le Maroc et les Etats-Unis, d’où l’organisation de cette conférence afin de sensibiliser les entreprises américaines sur les opportunités de commerce et d’investissement avec le Royaume.

Dans une déclaration à la MAP, l’ambassadeur du Maroc à Washington, Rachad Bouhlal, a indiqué que cette rencontre s’inscrit dans le cadre du dialogue stratégique entre le Maroc et les Etats-Unis entamé le 13 septembre dernier dans la capitale fédérale américaine, et constitue une occasion pour tracer les perspectives d’avenir en matière de relations commerciales et économiques entre les deux pays.

L’objectif principal de cette Conférence est de promouvoir les opportunités d’affaires au Maroc auprès des entreprises américaines et renforcer leurs relations avec leurs homologues marocaines pour développer davantage le commerce et les investissements, a-t-il expliqué.

« Il s’agit de mettre en relation les hommes d’affaires marocains et américains afin de hisser les liens économiques entre les deux pays au niveau d’excellence des relations politiques », a encore indiqué le diplomate marocain. (MAP).

 

 

Actu-maroc.com

Commentaires