Yémen: enlèvement de quatre humanitaires étrangers

Yémen: enlèvement de quatre humanitaires étrangers

308
0
PARTAGER

« Un groupe armé à Wadi Ahjar », à 120 km de Sanaa dans la province de Mahwit, « a enlevé six employés » d’une agence d’aide internationale, parmi lesquels un Colombien, un Allemand, une Palestinienne et une Irakienne, a précisé l’agence.

Confirmant l’enlèvement, un employé de l’ONU à Sanaa a déclaré que les personnes concernées travaillaient pour le Bureau de la coordination des Affaires humanitaires (BCAH).

Les humanitaires ont été enlevés à Shbam, à 40 km au nord de la capitale, sur le chemin du retour à Sanaa après une visite dans « un camp de déplacés dans la localité de Hard, dans la province de Hajja » (nord), a indiqué Saba citant un responsable local à Mahwit, Ali al-Zaikam.

Selon lui, « les forces de sécurité ont encerclé la zone dans laquelle ils sont retenus, ils ont été joints par téléphone et se trouvent dans un très bon état ».

En échange de la libération des humanitaires, les ravisseurs réclament la libération de « Ali Ghanem al-Zubairi, détenu dans la prison centrale de Sanaa pour charges criminelles », selon l’agence Saba.
« Des dignitaires tribaux dans la région négocient actuellement leur libération avec les ravisseurs », a précisé M. Zaikam.

Le Yémen est le théâtre de fréquents enlèvements d’étrangers par les tribus, fortement armées, qui font la loi dans plusieurs régions du pays. Elles ont recours généralement aux rapts pour faire aboutir des revendications auprès des autorités.

Plus de 200 personnes y ont été enlevées ces 15 dernières années et la grande majorité ont été libérées saines et sauves.

Un Norvégien, employé de l’ONU, a été enlevé le 14 janvier à Sanaa par des membres d’une tribu avant d’être libéré le 27 janvier sain et sauf à l’issue de négociations.

AFP____________

 

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires