Yémen: le parlement réuni pour voter l’état d’urgence

Yémen: le parlement réuni pour voter l’état d’urgence

301
0
PARTAGER

Le président contesté Ali Abdallah Saleh a proclamé le 18 mars l’état d’urgence dans le pays, après la mort de 52 manifestants tués par des tirs sur le sit-in de la place de l’Université à Sanaa.

 

La loi doit cependant être approuvée par le Parlement, qui compte 301 députés. Quelque 170 députés faisaient partie du Congrès populaire général (CPG) du président Saleh avant le déclenchement de la contestation populaire fin janvier, mais plusieurs ont présenté leur démission depuis.

Les jeunes contestataires qui campent depuis le 21 février sur la place de l’Université ont appelé les députés à voter contre l’instauration de l’état d’urgence.
« Un vote en faveur de la loi équivaudrait à approuver le massacre d’innocents », a affirmé un communiqué du mouvement des « Jeunes pour le changement » lu par un orateur au micro sur la place mercredi matin.

Lâché par une partie de son armée, le président Saleh avait proposé mardi de quitter le pouvoir au début 2012, mais l’opposition a rejeté cette offre, insistant sur son départ immédiat.

__________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires