Zeghanghane, une ville fière de son passé et résolument tournée vers l’avenir

Zeghanghane, une ville fière de son passé et résolument tournée vers l’avenir

137
0
PARTAGER

La ville, qui a toujours constitué un point de passage dynamique et convivial, demeure attachée à son passé et à son potentiel historique, culturel et civilisationnel tout en étant résolument tournée vers l’avenir.

+Zeghanghane : un passé riche+

Le long combat acharné mené par les habitants de cette ville du Rif et les sacrifices qu’ils ont consentis pour la liberté et l’indépendance du Royaume lui ont valu une place de choix dans les annales de l’épopée de la lutte contre le colonisateur espagnol.

Cherif Mohamed Ameziane, ce fils de la région tombé sur le champ d’honneur demeure l’un des héros de la lutte nationale pour le recouvrement de l’indépendance.

Ce résistant farouche a dirigé des dizaines de combats contre le colonisateur espagnol en faisant preuve de patriotisme, bravoure et d’abnégation.

Les batailles menées par Chrif Ameziane comme celles dirigées par son compatriote Abdelkrim Khattabi resteront à jamais gravées dans l’histoire du Mouvement de libération du Royaume et font la fierté des Marocains en général et des fils de cette région en particulier.

Le président du conseil municipal de Zeghanghane, M. Abdelkader Salama, qui ne cache pas sa fierté quant à ce passé glorieux et cette histoire riche en épopées et en enseignements, tient à rappeler que la ville a constitué l’une des étapes du long périple du célèbre voyageur Ibn Battouta.

Surplombée par la montagne Azrou Hemmar, donnant un attrait spécial à cette petite ville aux charmes divers et qui constitue le deuxième bout de l’axe Nador-Zeghanghane, la cité est réputée pour son activité commerciale et son développement urbain.

Depuis quelques années, à la faveur de la Haute sollicitude dont le Souverain entoure cette région et ses habitants, la ville de Zeghanghane vit au rythme d’un processus de développement participatif et intégré, ce qui ravive l’espoir des habitants en un avenir prometteur, a souligné M. Salama.

Ces actions qui touchent l’ensemble des secteurs visent à remédier au manque en infrastructures et équipements de base et à répondre aux besoins et aspirations des habitants, a-t-il dit.

En effet, la ville a bénéficié de deux programmes de mise à niveau urbaine pour les périodes 2008-2010 et 2010-2013 portant dans un premier temps sur la construction et aménagement des routes, la restructuration des quartiers sous-équipés, la réhabilitation et l’extension du réseau d’assainissement liquide, la création des espaces verts et des places publiques et le renforcement de l’éclairage.

Selon les responsables municipaux, les efforts sont désormais axés sur le renforcement de l’accès aux services et équipements de base, la promotion de l’animation culturelle, sociale et sportive au profit des jeunes, des femmes et des enfants et la consécration de la bonne gestion des affaires locales.

 

+Zeghanghane, ville verte+

Conscients de l’importance de la préservation de l’environnement et de l’amélioration du cadre de vie du citoyen, les responsables locaux et provinciaux accordent un intérêt majeur à la création et à l’aménagement des espaces verts et des lieux publics.

Parmi ces projets, figure la réhabilitation du jardin « Lalla Aicha » qui porte certains aspects architecturaux des jardins andalous. Ce nouvel espace offrira aux habitants de la ville un cadre idoine pour la détente et la distraction.

De même, la pépinière des eaux et forêts limitrophe de la ville sera transformée en jardin public. Celui-ci, de par sa superficie et la diversité de ses plantes et végétaux, sera l’un des plus importants de la province de Nador et renforcera l’attractivité touristique de la ville de Zeghanghane, célèbre aussi pour la source naturelle « Ibouyan ».

map_________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

Commentaires